Le visa pour un transit aux USA

Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous souhaitez vous rendre aux États-Unis, il vous faudra obtenir une autorisation officielle au préalable. Que ce soit sous la forme d’un document ESTA pour les séjours courts (90 jours maximum) ou d’un visa pour un séjour long (plus de 6 mois), celle-ci est obligatoire sous peine de se faire refuser l’entrée, voire même d’être accusé d’immigration illégale. La liste des visas disponibles étant particulièrement longue, cet article se concentrera sur les visas permettant de réaliser un transit par les États-Unis.

Quels visas faut-il pour transiter par les USA ?

Les visas sont classés de façon alphanumérique, ce qui veut dire qu’une lettre leur est attribuée selon leur catégorie et un numéro selon leur sous-catégorie. Dans le cadre d’un transit par les États-Unis, on s’intéressera à la catégorie C. Il est ainsi classé en 5 sous-catégories :

  • Le visa C-1 est pour les passagers aériens ou maritimes ;
  • Le visa C-1D s’adresse aux membres d’équipage d’avion ou bateau ;
  • Le visa C-2 est exclusivement pour le personnel travaillant pour les quartiers généraux des Nations Unies ;
  • Le visa C-3 est destiné aux hauts fonctionnaires en transit ;
  • Le visa C-4 est réservé aux passagers en transit selon le programme ATP (formation de pilotes).

Comme pour toute autorisation officielle, il faudra constituer un dossier à l’aide de documents appuyant votre demande :

  1. Votre passeport en cours de validité ;
  2. Le formulaire DS-160 dûment rempli ;
  3. Une photo d’identité récente ;
  4. Une photocopie de votre relevé de compte bancaire pour prouver que vos revenus sont suffisants pour voyager ;
  5. Vos billets d’avion pour démontrer votre besoin de transiter par les États-Unis.

Si vous voyagez en famille, il faudra faire une demande de visa C-1 pour chaque adulte et enfant. Lorsque le visa vous est accordé, vous serez alors autorisé à transiter par les États-Unis et ce pour une durée maximale de 29 jours. Vous pouvez alors sortir de l'aéroport et visiter les alentours ou faire du shopping si votre vol de correspondance part quelques jours plus tard.

Quelle est l’alternative au visa pour un transit aux USA ?

Ces dernières années, une autorisation de voyage est devenue de plus en plus populaire. En effet, l’Electronic System for Travel Authorisation (ESTA) a permis à des millions de voyageurs de se rendre aux États-Unis pour des raisons touristiques, professionnelles ou pour un transit.

Les principales raisons de son succès sont :

  1. Sa simplicité : une demande d’ESTA se réalise entièrement en ligne. Pas besoin de prendre rendez-vous à l’ambassade ou au consulat. Vous pouvez obtenir votre autorisation depuis le confort de votre foyer, simplement à l’aide de votre passeport en cours de validité.
  2. Son faible coût : cette autorisation est jusqu’à 10 fois moins chère qu’un visa, les frais de dossier sont de minimum 14 dollars seulement.
  3. Sa rapidité : obtenir un ESTA est généralement instantané, mais ne prendra dans tous les cas que 72 heures maximum.

Plutôt que de faire une demande de visa C-1 qui prendra plusieurs semaines, facilitez-vous la vie en obtenant en ESTA en quelques minutes sur esta-usa.org, surtout si vous devez seulement faire une escale de quelques heures dans un aéroport américain. Nous prenons votre démarche en main et nous nous assurons que votre dossier corresponde aux attentes des autorités américaines ! En effet, nous procéderons à la vérification ainsi qu’à la correction si nécessaire des informations transmises via notre formulaire de demande ESTA en français.

Aller plus loin en consultant les autres articles sur le sujet:

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.