L’ESTA assure-t-il l’entrée aux Etats-Unis ?

Voyager vers les Etats-Unis n’est pas aussi simple que de se rendre dans un autre pays de l’Union européenne. En effet, les frontières sont encore bien présentes entre les USA et le reste du monde. Mais il existe un dispositif facilitant l’accès au territoire américain : l’ESTA. Comment l’obtenir et signifie-t-il une acceptation systématique ? Pour savoir ce que permet l'ESTA, vous pouvez cliquer ici.

 

Autorisation ESTA : explications

L’ESTA, ou autorisation ESTA, est un dispositif du programme d’Exemption de visa. Pour les 38 pays participant au programme, dont notamment la France, il est possible pour leurs ressortissants d’en faire une demande. Avant de se lancer, il est avant tout nécessaire de s’assurer de remplir les conditions suivantes :

  • Posséder un passeport biométrique ou électronique en cours de validité ;
  • Posséder un moyen de paiement en ligne afin de payer les frais de dossier, l’ESTA n’étant disponible que sur internet ;
  • Prévoir un séjour de 90 jours maximum ;
  • Prévoir un séjour dans un but touristique ou d’affaire (non rémunéré).

Au moment où l’ESTA vous sera délivré, vous aurez alors 2 ans pour vous rendre aux États-Unis, durée de validité du document, ou bien, jusqu’à l’expiration du passeport en cours. Vous pourrez alors voyager et vous présenter aux frontières du pays, mais l’autorisation d’entrée sur le territoire n’est pas assurée grâce à ce document.

 

ESTA : admission garantie ?

Il faut bien faire la différence entre être admis à se présenter à la frontière et être admis à entrer sur le territoire des Etats-Unis. L’autorisation ESTA ne garantit pas d’être accepté mais seulement d’être autorisé à voyager vers le pays. Seule une demande de visa permet d’être assuré de pouvoir entrer sans risquer de se faire refuser par les douaniers. Mais cette procédure est beaucoup plus longue et coûteuse qu’une autorisation ESTA.

Il n’y a cependant pas d’inquiétude à avoir ! Le taux de délivrance de l’ESTA est élevé, tout comme celui d’être autorisé à passer la frontière. Les agents des douanes vous poseront quelques questions, auxquelles vous avez déjà répondu lors du remplissage du formulaire. Si vous avez donc été honnête, il n’y a aucune raison pour que vous soyez renvoyé à la maison.

 

Aller plus loin en consultant les autres articles sur le sujet:

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.