Universités américaines : un rêve qui pourrait devenir réalité !

Le baccalauréat en poche, les mots tels que Yale, Harvard ou Princeton vous font rêver ? C’est normal ! Avoir l’opportunité d’intégrer l’une de ces célèbres universités, c’est s’assurer un CV alléchant à faire valoir auprès des futurs recruteurs. Ce topic a pour objet de vous éclairer sur les modalités d’entrée des universités américaines, notamment en ce qui concerne le financement de la formation.

 

Frais d’inscription des universités américaines

Les universités américaines figurent parmi les meilleures du monde. Compte tenu du budget conséquent alloué chaque année, les étudiants jouissent d’infrastructures développées. Il existe deux types d’établissements, les publics et les privés.

De manière générale, intégrer l’un d’entre eux vous coûtera entre 15 000 et 50 000 euros par an, selon la structure choisie.

Les États-Unis font partie des pays qui reçoivent le plus d’étudiants étrangers. Chaque année, des milliers de jeunes venus d’ailleurs sont autorisés à suivre leurs enseignements. Cela s’explique par une volonté des USA de faire venir des candidats prometteurs, auxquels ils proposeront un travail par la suite.   

 

Financer ses études aux Etats-Unis

Compte tenu du prix élevé des études universitaires aux Etats-Unis, les étudiants étrangers non issus de famille aisées doivent trouver un financement. Ce peut être :

  • une bourse d’étude :  

sollicitée directement auprès des organismes américains, la bourse d’études est difficile à obtenir pour les étrangers. Cette aide s’adresse principalement aux étudiants en fin de cycle, ou dotés de compétences extraordinaires (intellectuelles ou sportives).

Vous aurez plus de chances d’obtenir un financement via les organismes français tels que le Conseil régional, le Crous ou choisir de partir étudier à l’étranger, dans un pays de l’UE, via le programme Erasmus.  

  • un job :

trouver un petit boulot pour vous aider à financer vos études peut être une bonne solution. Les universités proposent à leurs étudiants des postes au sein même de leur campus (aide à la restauration, gestion des sites internet de l’université, surveillance de la bibliothèque, cours auprès d’étudiants de premier cycle…). Pratique !

  • un prêt :

en dernier recours, si les autres alternatives ont échoué, vous pouvez solliciter auprès de votre organisme bancaire un prêt.

Cette décision doit être réfléchie au préalable. Evitez toute précipitation !  Les frais d’inscription universitaire étant très élevés aux USA, vous engagez votre responsabilité sur une somme élevée, qu’il faudra être en mesure de rembourser à un moment donné. Il est également obligatoire d'obtenir un visa afin d'être autorisé à vous y rendre, que ce soit pour un stage (le visa J1) ou des études (visa F1).

D’autres questions ?! N’hésitez pas à vous référer à nos rubriques FAQ, lexique et aide. Nos conseillers se tiennent également à votre entière disposition.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.