Programme d’Exemption de Visa / Visa Waiver Program

Le programme d’exemption de visa, Visa Waiver Program (VWP) en anglais, permet de voyager aux États-Unis sans avoir à demander de Visa. Né de la collaboration entre le Département de la sécurité intérieure (DHS) et le Département d’État (DOS – Department of States), il permet aux ressortissants des 38 pays concernés par le programme, possédant un passeport en cours de validité, de faire une demande ESTA avant de s’envoler pour les États-Unis.

 

Bénéficier du Visa Waiver Program : les conditions

Pour bénéficier du VWP et voyager sans visa, vous devez répondre aux conditions suivantes :

  • Vous devez bien entendu être ressortissant d’un pays participant au programme. Vous devez posséder un passeport en cours de validité durant la durée de votre séjour aux États-Unis et jusqu’à la date de votre retour (depuis le 1er avril 2016, les passeports électroniques sont exigés).
  • De plus, vous ne devez pas avoir le projet de rester plus de 90 jours et devez posséder un billet de retour. Enfin, vous devez voyager avec une compagnie aérienne ou de croisière approuvée par le programme.

La demande ESTA : une étape obligatoire !

Être ressortissant d’un pays concerné et posséder un passeport valide ne suffisent pas pour bénéficier du programme d’exemption de visa. En effet, les voyageurs devront également faire une demande ESTA. Plus facile à obtenir qu’un visa et moins onéreux, ce certificat est valide deux ans et permet de rester 90 jours consécutifs aux États-Unis. Il s’adresse aussi bien aux voyageurs d’affaires qu’aux touristes venus découvrir le pays.

Le formulaire se remplit en ligne et coûte 14 dollars. On l’obtient, en général, en moins de 72 heures mais pour des raisons pratiques, il est intéressant d’en faire la demande dès que l’on a organisé son séjour sur place.

Bon à savoir

Le programme d’exception de Visa vous permet également d’effectuer un court séjour au Canada, au Mexique ou même dans une île à proximité des États-Unis. Lorsque vous reviendrez sur le sol américain après cette petite excursion, vous pourrez à nouveau entrer aux États-Unis grâce à votre autorisation ESTA. Bien entendu, ces courts séjours à l’étranger sont inclus dans la durée maximale de présence autorisée, soit 90 jours au maximum.

 

Simplifiez-vous votre demande d’ESTA

Profitez du programme d’exemption de visa avec ESTA USA  ! Nous vous proposons de prendre en charge toute la démarche de votre demande d’ESTA : collecte de vos informations, revue et corrections, soumission du formulaire et suivi du dossier. 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.