Partir travailler aux Etats-Unis avec la green card

La green card, ou carte verte en français, donne l’autorisation aux personnes qui la détiennent, de vivre et de travailler sur le sol américain. Elle peut être obtenue de différentes manières : via un statut de réfugié, en jouant à la loterie annuelle, suite à un mariage… Nous vous expliquons à travers ce topo, les conditions requises pour recevoir une green card pour raisons professionnelles.  

 

Solliciter la green card pour raisons professionnelles

Obtenir la green card pour raisons professionnelles n’est pas chose facile. Le gouvernement américain, soucieux de laisser la priorité à ses ressortissants en matière d’emploi, a mis en place une procédure longue et coûteuse, à l’usage des employeurs qui souhaiteraient embaucher un non-ressortissant américain.

De fait, nombre de recruteurs préfèrent éviter de se lancer dans une telle démarche, qui plus est si le candidat convoité n’est pas déjà présent sur le sol américain.

De même, cette frilosité peut s’expliquer par le fait que l’employeur qui vous aidera à obtenir la fameuse carte verte ne possède aucune garantie sur le fait qu’une fois le sésame en poche, vous resterez travailler pour sa société.

La carte de résident permanent obtenue pour raisons professionnelles s’adressent donc davantage aux personnes hautement qualifiées, dotées de compétences extraordinaires ou exerçant dans un domaine rare ou pointu.

Elle offre l'avantage à ses détenteurs de pouvoir s'inscrire à la sécurité sociale, ce qui est utile pour réaliser un grand nombre de démarches administratives.

Remarque : de même, un nouveau projet, visant à permettre aux citoyens non américains de lancer leur entreprise, grâce à un visa start up, pourrait voir le jour dans les prochains mois. Affaire à suivre...

 

Green card, les profils recherchés

Les personnes qui possèdent les profils suivants ont de fortes chances d’obtenir la green card :

  • exceller dans les sciences, les arts, l’enseignement, les affaires ou le sport ;

  • être un professeur ou un chercheur renommé ;

  • être propriétaire ou manager d’une multinationale ;

  • investir 1 million de dollars aux Etats-Unis, dans des secteurs permettant de créer de l’emploi (10 postes minimum).

Vous pouvez également candidater pour la carte verte si vous appartenez aux catégories suivantes, mais sachez toutefois que vos chances d’être parrainé par un employeur sont très minces :

  • être titulaire d’un Bachelor’s degree (l’équivalent américain de la licence) ;

  • exercer une profession qui nécessite au minimum deux ans de formation ou d’expérience ;

  • occuper un poste requérant moins de deux années de formation ou d’expérience.

Si votre démarche n’aboutit pas, ne vous découragez pas ! D’autres solutions s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • solliciter la green card en choisissant un autre motif (mariage, liens familiaux, loterie…) ;

  • effectuer une demande de visa traditionnelle ;

  • obtenir un ESTA, grâce à une procédure simple et rapide que vous pouvez effectuer directement depuis notre site.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.