Le visa H1B pour travailler aux États-Unis

Vous souhaitez partir à l’aventure et vous expatrier aux États-Unis ? Ou peut-être qu’une entreprise américaine est intéressée par vos talents et souhaite vous offrir un emploi ? Dans tous les cas, il vous faudra d’abord obtenir une autorisation officielle du gouvernement américain. Que ce soit l’ESTA pour un séjour court, ou un visa pour un séjour plus long, il faudra prévoir de réaliser cette démarche avant même d’acheter vos billets d’avion. Dans cet article, nous nous intéresserons au visa H1B parmi tous les visas pour les Etats-Unis, le sésame tant convoité pour travailler aux États-Unis.

 

A qui s’adresse le visa H1B ?

Le visa H1B est un visa de travail permettant aux entreprises américaines d’embaucher des personnes aux compétence ou qualifications spéciales, venant de pays étrangers. Cette autorisation est si convoitée que sa délivrance est limitée à 65 000 exemplaires par an, afin de protéger le marché du travail, les travailleurs américains ainsi que la stabilité économique du pays.

Le visa H1B ne s’adresse cependant qu’à une main d’œuvre particulière et fait parti de la liste des visas pour travailler aux Etats-Unis. En effet, il n’est délivré qu’aux employés “qualifiés” offrant une valeur ajoutée intéressante aux yeux des autorités américaines : ingénieurs, avocats, comptables, experts informatiques, enseignants, chercheurs scientifiques, etc. Pour obtenir cette autorisation, le postulant devra répondre à quelques critères :

  • Être titulaire d’une offre d’emploi et être sponsorisé par une entreprise américaine (avoir trouvé un travail aux USA en somme);
  • Posséder un “Bachelor” américain en rapport avec la fonction à occuper ;
  • Posséder un diplôme étranger, équivalent ou supérieur au “Bachelor”, en rapport avec le poste à occuper ;
  • Être titulaire d’une licence certifiant sa capacité à exercer l’activité professionnelle en question.  

 

De son côté, l’entreprise américaine devra embaucher l’employé pour un travail spécialisé dont la mission ne peut pas être réalisée par un ressortissant américain. Elle devra également pouvoir rémunérer l’employé qualifié à la hauteur des rémunérations en vigueur pour ce poste aux États-Unis.

Note : Ce visa ne s’adresse pas aux stagiaires, ceux-ci devront obtenir un visa J1.

 

Comment obtenir le visa H1B ?

Comme mentionné précédemment, seulement 65 000 visas H1B sont délivrés chaque année. En plus de cela s'ajoute des frais financiers plus importants que les autres types de visa :

  • Les 181 euros de frais de dossier ;
  • Les 500 dollars (devise américaine) à payer par l’entreprise lors du dépôt de la requête auprès des services d’immigration ;
  • Les frais optionnels d’environ 3000 dollars pour l’assistance d’un avocat ;
  • La somme de 1000 dollars pour une procédure accélérée (2 semaines plutôt que plusieurs mois).

 

Contrairement aux visas classiques, c’est l’entreprise qui entame les démarches pour l’obtention de ce visa :

  1. Obtention d’une autorisation (Labor Condition Application) de la part du Department of Labor ;
  2. Renseigner le formulaire I-129 auprès du service d’immigration américain ;
  3. Transmettre une copie du ou des diplômes de l’employé, toute autorisation permettant à celui-ci d’exercer cette activité, une copie de l’offre d’emploi ainsi que des preuves démontrant les capacités particulières de l’employé ;
  4. Si la requête est approuvée, l’entreprise recevra le formulaire I-797 “Notice of Approval” que l’employé devra remplir ;
  5. A l’aide des formulaires I-129 et I-797, la personne devra prendre rendez-vous à l’ambassade ou au consulat des États-Unis pour passer un entretien individuel avec un représentant américain.

 

A la suite de cet entretien, si la demande est acceptée, l’ambassade gardera le passeport pour un délai de quelques jours et l’enverra, tamponné du visa H1B, directement au domicile de l'intéressé.

Il est aussi possible de bénéficier du visa Start-Up américain si votre projet entre dans le cadre de ce programme.

Note : Le visa H1B est valide pour une durée de 3 ans, renouvelable une fois (pour un séjour de 6 ans maximum). Ce visa permet de déposer une demande de carte verte bénéficiant d’un taux d’acceptation supérieur à une demande classique.

Si vous souhaitez partir aux États-Unis pour une courte visite touristique, nul besoin de prendre rendez-vous à l’ambassade ou de déposer une demande de visa. Il suffit tout simplement de faire une demande d’autorisation de voyage ESTA via le formulaire en français disponible sur notre plateforme esta-usa.org. En quelques clics, vous pouvez demander votre ESTA officiel vous permettant de séjourner aux USA jusqu’à 90 jours ! Qu’attendez-vous ?

 

Aller plus loin en consultant les autres articles sur le sujet:

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.